Disney

Toutes les figurines Disney, les produits dérivés et les jeux issus des chefs d'oeuvre du studio d'animation. Figurines authentiques et sous licence officielle, conformément à notre charte de qualité. Nos gammes comportent des figurines de tailles variées en PVC ou en résine. Produits livrés en expédition express et en emballage sécurisé. Une partie de notre catalogue est présenté en précommande officielle.

Inégalable merchandising Disney...

Walt Disney était un homme d'affaires avisé. Quand Oswald le lapin chanceux a été rejeté en faveur de Mickey Mouse, Walt a commencé à voir des possibilités personne n'avait jamais imaginé.

De nos jours, la plupart des nouveaux films à succès sont accompagnés de livres, jouets et sites Web pour aider à promouvoir le film et permettre au spectateur de rapporter à la maison un morceau de la magie. Walt Disney a été pionnier dans ce domaine.

L'image de Mickey Mouse a été exploitée pour la 1ère fois hors de l'animation pure sur un tableau d'ardoise pour enfants en 1923. Les enfants ont alors pu emmener ce nouveau personnage à l'école avec eux. Et ils ont adoré. Des centaines ont été vendus, ce qui a commencé l'une des entreprises de marchandisage les plus réussies de l'histoire.

En même temps que Walt élargissait sa panoplie de personnages, il les promus dans différents points de vente en produits dérivés afin d'obtenir plus de fonds pour payer son loyer, payer son équipe d'animation, et tout simplement financer son activité principale d'animation. Bientôt, on a pu acheter du jus d'orange Goofy et du pain Donald Duck. C'était une chance pour le public de rapporter leurs personnages bien-aimés à la maison, et c'était une façon pour Walt et son équipage de continuer à faire ce qu'ils aimaient faire.

L'ère du cinéma de Disney

Le premier long métrage d'animation de Disney, Blanche-Neige et les sept nains, en 1939, est également sorti avec ses propres produits dérivés. Ce film a été le premier du genre à être accompagné de la sorte : même si les films antérieurs avaient parfois leur propre partition, Blanche-Neige avait également des boîtes de jouets décorés avec des personnages du film ainsi que des poupées blanche-neige de collection. La voie était ouverte.

Pendant la Seconde Guerre mondiale, de nombreux studios d'animation ont fermé leurs portes en raison d'un manque de financement. Cependant, le studio Disney a conclu un accord avec le gouvernement américain pour alimenter la propagande soutenant les efforts de guerre. Certains de ces films sont encore disponibles sur YouTube. Cette transaction payante a permis à Walt et à son équipe de continuer à créer des animations de personnages ainsi que de la propagande animée.

Après la guerre, Disney était libre de continuer à se concentrer sur les films. Chaque film a été promu avec des produits dérivés : généralement des musiques, des figurines et des jouets. Les revenus de ces licences de merchandising ont aidé Walt à réaliser son plus grand rêve : créer une terre où les gens pourraient vivre la magie autant qu'ils le voulaient.

Walt Disney a conçu Disneyland, et envisagé un autre parc sur la côte est des États-Unis. Malheureusement, il est mort avant walt Disney World a été achevé. (Et non, il n'est pas cryogéniquement congelé.)

Accueil Médias

L'essor de la vidéo à domicile dans les années 1980 a apporté une nouvelle vague de revenus pour Disney. Cela a eu pour conséquence la réédition de beaucoup de films classiques de Disney au cinéma et en vidéo. Les gens qui avaient vu des versions originales des films voulaient maintenant partager la magie avec leurs enfants, et afflué dans les magasins pour acheter des films classiques sur vidéo.

Dans une autre tentative de profiter du marché de la vidéo à domicile, Disney a également créé des suites directes en vidéo de certains de leurs films. Des films comme Bambi et Cendrillon ont donné naissance à des suites, tandis que la renaissance de Disney des années 1990 a donné lieu à encore plus de suites. Aladdin, Le Roi Lion et La Petite Sirène n'étaient que quelques-uns des films des années 90 qui ont donné naissance à des suites directes à la vidéo.

Parfois, Disney est allé un peu plus loin pour promouvoir ses films. Par exemple un défilé à travers New York sur le thème d'Hercule, avec la célébrité Bruce Jenner apparaissant dans le défilé. On estime qu'Hercule a engendré plus de 7000 objets de merchandising.

La Reine de Neiges: Le petit film devenu grand

Une fois que l'animation est devenue informatisée, elle est également devenue plus rentable, et plus rapide à produire. La société Disney a également décidé de ne pas perdre de temps ou d'argent sur les suites directes à la vidéo. A la place, ils ont établi un programme de sortie de deux nouveaux films par an. Cette décision a également été influencée par la montée en puissance d'autres studios d'animation, qui ont également proposé du contenu de haute qualité pour un public qui en demandait toujours plus. On alternait un film de "remplissage" avec une grosse sortie chaque été.

La Reine des neiges était l'un de ces films de « remplissage ». En proie à de multiples revers durant sa genèse, il été réécrit à plusieurs reprises. Il était destiné à être une production mineure, rapidement oubliée.

Mais le public en a décidé autrement. Le film a été un succès planétaire, et dans les 9 mois qui on suivi, les objets dérivés et de collection de la licence était en rupture dans la majorité des magasins dans le monde. Rapidement, Disney s'est alors mis à augmenter drastiquement le nombre d'autorisation d'exploitation de ses licences. Alors qu'Hercule comptait plus de 7000 articles de marchandisage, La Reine des Neiges approche les 100 000; Encore aujourd'hui, c'est une des licences les plus présentes en magasin. Tout, des figurines aux vêtements, des céréales pour le petit déjeuner aux assainisseurs d'air de voiture, des fruits emballés aux bonbons a été marqué avec Anna et Elsa. Il est impossible d'entrer dans un supermarché et de ne pas voir un produit associé à la marque.

Alors que les parents du monde entier s’agaçaient des performances inégalées du tube Let It Go, Disney se frottaient joyeusement les mains.

Aujourd'hui, Disney contrôle de nombreuses franchises de divertissement, dont ESPN, ABC (Amérique), Marvel et maintenant une plateforme web de diffusion à la Netflix. Un réseau très puissant... et tout a commencé avec l'image d'une souris dessinée à la craie sur une ardoise.

  • Nouveau
  • Epuisé
  • 14 cm

Figurine Disney Mulan

Figurine Disney de Mulan du fabricant Enesco. Une très belle figurine !
Prix 92,99 €
  • Précommande
  • 25cm

Buste Disney Jack Skellington

Buste Disney de Jack Skellington du fabricant Diamond Select Toys. Edition limitée à 1000 exemplaires, fournie avec son...
Prix 131,99 €
  • Précommande
  • 6.5cm

Figurine Disney Tramp Fluffy Puffy

Figurine Disney de Tramp issu du dessin animé, la Belle et le Clochard, dans la collection Fluffy Puffy du fabricant Banpresto.
Prix 25,77 €
  • Sur commande 15j
  • 18 cm

Figurine Disney Stitch

Figurine Disney de Stitch du fabricant Enesco. Une très belle figurine !
Prix 57,30 €
  • Précommande
  • 20 cm

Aladdin Group Hug

Figurine Disney Statuette Group Hug (Aladdin) 20cm
Prix 126,69 €
  • Sur commande 15j
  • 16 cm

Arbre de Tic et Tac Diorama

Figurine Disney Summer Series Diorama Pvc D-Stage Chip N Dale Tree House 16 cm
Prix 39,99 €
  • Sur commande 15j
  • 15 cm

Stitch surf Diorama

Figurine Disney Summer Series Diorama Pvc D-Stage Stitch Surf 15 cm
Prix 39,99 €
  • 14 cm

La reine Q Posket

Figurine Disney Figurine Q Posket Queen Ver. A 14cm
Prix 24,99 €
  • 14 cm

Mulan Q Posket

Figurine Disney - Q Posket Mulan 14cm
Prix 28,99 €
  • 14 cm

Raiponce Q Posket

Figurine Disney - Q Posket Raiponce Girlish Charm 14cm
Prix 25,77 €
  • Epuisé
  • 36 cm

Figurine Disney Stitch

Figurine Disney de Stitch du fabricant Enesco. Une figurine d'une très grande taille de 36 cm. Une véritable oeuvre d'art !
Prix 155,51 €